Que devient la Cigogne blanche « Porrentruy » ?

Elle est actuellement dans le sud de l’Espagne, en Andalousie.

Partie d’Ajoie le 6 août dernier avec un groupe d’autres Cigognes blanches, « Porrentruy » a volé d’une traite jusqu’au nord de Lyon, puis, le lendemain, elle se trouvait au nord de Nîmes et, le surlendemain, près de Montpellier.

Le 9 août, elle se trouvait en Catalogne, puis, le 11 non loin de Lerida. Elle a continué sa migration vers le sud et, le 12 août, elle était localisée non loin de Valence. Le 14 août, elle se trouvait près de Torrevieja et continuait son périple jusqu’à Garrucha.

Pour une raison inexpliquée, elle décidait de remonter vers le nord, dans la région de Murcie. Elle est restée près d’Alcantarilla du 16 août au 28 septembre, passant d’une décharge d’ordures ménagères contrôlée pour se nourrir à une zone de lagunage d’une station de traitement des eaux pour boire et nettoyer son plumage, avant de poursuivre sa migration.

Le 29 septembre, nous la retrouvons au nord d’Almeria, puis, le 1er octobre, elle se localise vers Malaga. Le 2 octobre, elle continue sa route et vole d’une traite jusqu’à Los Barios, non loin d’Algésiras, en face de Gibraltar. Elle reste dans ce secteur jusqu’au 19 octobre, puis décide de se rendre près de Benalup-Casas Viejas, au sud-est de Cadix, en remontant vers le sud-ouest de l’Espagne, où elle séjourne quelques jours. Depuis, elle est allée au sud de Séville et à l’est du Parc national du Coto Doñana dans une zone de grandes cultures (état au 4 novembre 2017).

« Porrentruy » va certainement décider de continuer sa route vers la région de Huelva où de nombreuses cigognes suisses hivernent régulièrement. L’avenir nous dira si c’est cette option que « Porrentruy » va choisir.